En vrac 2 (petites suites maliennes)

Que c’était la classe de quitter le pays dogon dans une ambulance, de se retrouver 1h30 plus tard à Bandiagara, de tomber sur Michel 1  qui nous emmènera boire une Castel au Pavillon bleu
Que tantôt est un autre jour
Qu’on attend tout le temps: que le soleil fasse de l’ombre, que la poussière retombe sur le sol rouge, que le chauffeur du bus ait assez de monde pour démarrer
Que l’indolence n’est pas un choix de vie
Que les lézards au cou et à la queue orange squattent les toilettes quand le soleil tape
Qu’on hésite à se doucher quand on voit un mec pisser dans la douche numéro 1
Que le baobab est l’arbre de la nuit quand ses branches musclées, noueuses, torturées, ressortent du paysage sous la lune pleine
Qu’on est content quand le thermomètre indique 41° alors qu’il indiquait 42,3° la veille
Qu’on ira manger ce soir chez Django
Que Mango man se dirigera vers le frigo pour la cinquième fois de la journée

DSC00587

Du haut de la falaise de Bandiagara (cliquer sur la photo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s