Catégorie : Cécile Simonis et Michel Vandam, allers et retours

On a commencé à bosser ensemble dans le cadre d’un magazine sur le net: La Fin du Monde… et on a continué. Allers et retours: parce qu’elle n’arrête pas de bouger alors que je reste à Liège. Allers et retours: parce qu’on échange des mots qui serviront de point de départ à un texte que j’écris, qui lui servira de trampoline pour des illus.