juste à côté de chez moi (bribes de portraits sans queue ni tête)

17 / 08 / 2018

Le paki aux fleurs en plastique clignotantes se dirigent droit sur la table des fort-fort vieux du home d’en face. Il tend une fleur clignotante au fort-fort vieux mâle dominant planté sur son fauteuil roulant en métal véritable. Trois fort vieilles pour trois fort vieux, le compte est bon. Le vieux mâle dominant refuse toute transaction commerciale.

C’est un renard, dit la mère à l’enfant.de façon relativement péremptoire. L’enfant a un t-shirt gris avec un grand sigle Peace en argent qui brille, genre boule disco. L’enfant semble se faire à l’idée qu’il s’agissait bien d’un renard.

Un mec dans les trente ans à la voix résonnante, genre voix « premier de classe qu’on aurait bien coincé dans les toilettes », dit à la fille qui a le plus beau profil du monde entier que la vache charolaise vient de Charolles. Elle, elle s’en fout. A 400 kilomètres de Paris, il ajoute. Elle s’en fout toujours.

Un nouveau né entouré de 2 fumeurs et de 3 fumeuses. La table du spécialiste en charolaise, le père du nouveau-né enfumé. Il est à l ‘Orval, elle est au jus de pommes. Elle allaite. La voix du père porte toujours autant. Le nouveau-né tête.

La jeune femme assise à la table des trois fort vieilles + trois fort vieux se lève et dit :
– Je vais chercher les autres.
Photographies argentiques de survivants de Dachau dans la tête de celui qui écrit. Il tape « méthodes suicide personnes âgées » sur Google.

01 / 08 / 2018

Elle l’attend à une terrasse en bas. Il descend du quatrième. Expresso pour elle, cappuccino pour lui. Un jeune mec vient les servir. Elle dit à celui qui a descendu quatre volées d’escaliers que, le mec, quand il prépare des cocktails, il rayonne. Elle dit qu’on voit qu’il aime ça, préparer des cocktails.

Elle lui dit : Viens, on prend par là. Il ne comprend pas tout de suite. Elle ajoute : Il y a moins de soleil si on prend par là ! Lui, il vient du pays gris où l’on n’imagine pas faire un détour parce que, par là, il y aurait moins de pluie mais que ça prendrait plus de temps mais qu’on serait quand même mouillé à l’arrivée. La pluie, c’est de la pluie. No ? On va d’un point A à un point B en ligne droite, le plus possible, directement, sans stratégie, le plus vite possible. No ? Elle, elle traverse à nouveau la rue, entreprend un nouveau détour : Par là, il y a plus d’ombre… No ? Pour lui, marcher, c’est prendre des raccourcis pour arriver mouillé le plus rapidement possible. Elle, elle cherche les chemins de traverse qui épargne les aisselles.

29 / 07 / 2018

Il y a ce grand mec efflanqué avec ses fausses Rayban, son faux Perfecto, ses fausses Nike qui reste un temps fou sur son scooter chinois à l’arrêt, adoptant la posture d’un James Dean du Sahara, tentant de capter une ligne d’horizon invisible et ondoyante dans les vapeurs d’urine moite. Aujourd’hui, dimanche, il arpente la rue qui sent le pipi à pied.

Il lit « Il suffit d’un geste » de François Roustang. Deux vieux homos tout bronzés à sa droite, dans son dos. Dispute de couple. Celui à la voix aigrelette demande à celui à la voix grave et à la casquette à l’envers, la visière dans la nuque, qu’il fasse un effort, qu’il n’est pas nécessaire qu’il s’emporte quand on n’est pas d’accord avec lui. La visière dans la nuque lui répond qu’il n’a pas une gueule à se laisser faire. La voix aigrelette lui demande d’être normal, quoi ! La visière dans la nuque lui répond que de toute façon, là, maintenant, il n’est pas fâché, qu’il réfléchit. La voix aigrelette lui répond que, même quand il réfléchit, il râle.

Il y a ce mec avec sa Peugeot grise parquée en double file, qui n’a pas coupé son moteur, qui écoute du Bonny M à fond la caisse pendant que sa meuf commande une pizza xxl. Ce mec a son pot d’échappement à 4 mètres de ma Diavolo qu’il va se prendre dans la gueule, que je lui écraserai jusqu’à ce que sa naze ait la même consistance que le jus dans lequel surnagent quelques olives.
Les neurosciences ont établi qu’un acte pensé occupe la même zone cérébrale que s’il avait été exécuté, que penser la lettre « m » ou écrire la lettre « m », c’est du pareil au même, que le geste pourrait même précéder la pensée.

08 / 07 / 2018

le mec de chez Orange donne des flyers de la main gauche / ça sent encore plus fort le pipi les lendemains de match dans la rue qui sent le pipi / un autre mec qui n’a rien à voir avec le mec de chez Orange explique à la Visiteuse que la possibilité du suicide l’aide à mieux vivre / les bobos ont adoré le sprtitz durant tout l’été 2018 / le mec de chez Orange se sert des doigts de sa main droite pour lire des textos / une mère + une ado à casquette rose + un prépubère au gros ventre dans la brasserie des cinémas / il y a le kiné qui triture les lombaires du mec dans la soixantaine grimaçante étendu sur le ventre / la mère demande s’ils ont regardé le match avec leur père / le mec de chez Orange est ambidextre / l’autre mec qui n’a rien à voir avec le mec de chez Orange dit « à bientôt » à la Visiteuse / la mère demande à l’ado à casquette rose + prépubère au gros ventre ce qu’ils ont fait ce samedi après-midi avec leur papa / il y avait plein de supporters de foot bourrés hier soir dans la rue qui sent le pipi / les bobos aiment aussi le foot / la mère dit à l’ado à casquette rose + prépubère au gros ventre d’arrêter avec leur gsm / le kiné se sert de sa main gauche pour triturer les lombaires du mec à la soixantaine grimaçante / la Visiteuse se demande pourquoi elle tombe chaque fois sur des branleurs / le kiné se sert de sa main droite pour se curer les dents pendant que sa main gauche triture les lombaires du mec à la soixantaine grimaçante / la mère de l’ado à casquette rose et du pré pubère au gros ventre insiste pour savoir ce qu’ils ont fait avec leur père ce samedi après-midi

29 / 06 / 2018

Dans le 4, direction Guillemins, une mère, une fille. Mère, la cinquantaine écrasée, grise, baskets blanches. Fille, la vingtaine, lunettes, blonde.
– Je préfère Ostende même si Blankenberge est moins cher !
– ‘Man, en même temps, c’est juste qu’une journée.
– C’est vrai… et comment on fera si on va dans l’eau ?
– On prendra des sous vêtements de rechange.
– C’est vrai.

Une pâtisserie comme un funérarium. Toute blanche avec du bleu très clair, et des fleurs en plastique style orchidées. Tu rentres. Longue vitrine avec rien que des tartes aux abricots, tartes au riz, tartes au flanc. Tu attends. Toutes à 6 euros. Tu hésites et tu attends. Personne. C’est l’idée que tu te fais d’un funérarium à l’orientale. Tu espères une madame à l’orientale. Tu attends. Un vieux monsieur tout blanc, tout belge, tout bossu, vient s’agripper au comptoir, lève la tête douloureusement dans ta direction. Une tarte aux abricots, tu réponds. Tu penses très fort à David Lynch.

Une grosse voix qui parle à son smartphone derrière son dos. La grosse voix dit qu’il sort de chez Yvonne, qu’il lui a réparé sa machine à laver. Qu’après, il doit passer chez les Guinéens. Sur la banquette en face, deux ados blacks se marrent. L’homme-manchot n’ose pas se retourner pour voir la tête de la grosse voix. Et puis il ajoute qu’il passera chez les Sénégalais. Les deux petites blacks et l’homme-manchot se gondolent. L’homme-manchot n’y tient plus et se retourne enfin. Une espèce de kinois blanc, sourcils roux, chauve. Chemise ouverte sur torse large et chaîne en or. Grosses bagouzes aux doigts. Un vrai Kinois blanc-gros-roux-chauve. La tête de Kabila-père en blanc-roux. A l’autre bout du smartphone, une voix de femme africaine. Elle lui demande quand ? Il lui répond qu’il rentre dès qu’il en a fini avec les Sénégalais.

Blonde rockeuse avec yeux enfoncés dans les orbites. Regard noir fatigué. Yeux gris. Sourcils soucieux. Métro, le journal. Recroquevillée, l’épaule et la nuque et la tête appuyées contre la vitre du 4. Sens contraire de la marche. Absorbée par la lecture de Métro. Lui, il regarde ses paupières tendues.

22 / 06 / 2018

L’homme-manchot respire un grand coup, plonge en apnée dans la rue qui sent le pipi. Il s’agit d’atteindre la quatrième façade, de sortir le trousseau aux trois clefs de la poche gauche de son froc, d’introduire la clef rouge dans la serrure, de pousser la porte, d’entrer dans le hall, de claquer la porte et, enfin, d’expirer jusqu’au pubis et de reprendre son souffle.

Sonnette, ouvre-porte, salle d’attente. Il parait que c’est un spécialiste de l’épaule, qu’il a été le kiné de Justine Henin à Wimbledon, Roland-Garros, Flushing Meadows, Etc.

La main gauche de l’homme-manchot s’enfonce dans la poche gauche de son froc. L’index et le pouce gauches saisissent l’anneau au trois clefs, le remontent prudemment jusqu’à la ceinture. Le pouce et l’index gauches se désolidarisent l’un de l’autre. Paf ! Klink ! L’anneau aux trois clefs rebondit sèchement sur le trottoir de la rue qui sent le pipi.

Le petit homme bedonnant-grisonnant lui tend la main droite et lui serre sa main gauche à lui. Il lui dit que ça va bien se passer. Le kiné a une haleine chocolatée. L’homme-manchot a le nez fin. Il parie sur l’ingestion récente d’un Mars.

Des poumons de l’homme-manchot s’échappe un profond et long soupir désespéré suivi aussitôt d’une longue inspiration désespérée. Grand flash d’albumine ! Il s’accroupit, tend le bras gauche vers l’anneau aux trois clefs qui gît sur le trottoir. Nouveau soupir, nouvelle inspiration, le nez à un petit mètre du trottoir-pipis. Encore plus grand flash d’albumine ! Il regarde avec dédain son bras droit immobilisé dans une attelle.

Sur le chemin du retour, l’homme-manchot repense à l’haleine chocolatée. Il parierait davantage sur un Snickers. Mercredi, kiné, même heure. Pendant 3 mois. Minimum. Deux à trois fois par semaine.

13 / 06 / 2018

Le sdf sort de la rue qui sent le pipi, se dirige vers la terrasse le long du boulevard, repère un mec à qui taper une clope. Le mec refuse : Gros pd ! La serveuse intervient : Grosse pute ! A trois, quatre mètres de là, une vieille fort veille aux hanches en plastique et peinturlurée à l’aérographe, précédé par un vieux beau tout droit : Je ne parle pas aux sourdes ! La serveuse revient : Grosse, d’accord mais… pute ! Un autre vieux fort vieux à la casquette de marin et au caniche blanchâtre au bout du bras, qui pisse : Je suis soulagé, ça va mieux… elle a une cystite, elle prend des antibiotiques. Le mec à la terrasse lève la tête, regarde le ciel gris.

Ils s’étaient donnés rendez-vous à une terrasse. Elle a commandé un jus de pomme bio, lui a proposé un prosecco. Il lui a posé une question sur leur vie d’avant. Elle lui a répondu que son problème à lui c’était que, derrière chaque mot, il croyait qu’il y avait une histoire. Une demi-heure plus tard, l’homme-manchot retourna chez lui, marchant comme quand on marche au bord d’un précipice.

Le mec au t-shirt Harley-Davidson coupa les gaz, descendit de son scooter bleu. Il prit son smartphone, déambula en zigzaguant sur le trottoir, les yeux scotchés sur l’écran. Il entama une danse zigzaguante, le bras tendu vers le ciel, le smartphone tout là-haut au creux de sa main droite. Pestant. Pas moyen de trouver du wifi non sécurisé !

L’homme était perdu au fond de lui-même. Il s’arrêta de marcher, se dit qu’il était temps de traverser la rue et de changer de trottoir.

Elle expliqua qu’elle avait décidé de faire le deuil des gens qu’elle aimait tant qu’ils étaient vivants. C’était plus facile.

Le SDF paradait dans la rue qui sent le pipi Il attendait avec impatience l’ouverture de l’abri de nuit. Il leur montrerait à tous. Une superbe paire de pantoufles bleues toutes neuves avec une ancre de marin brodée sur chacune d’elles, trouvées sur un appui de fenêtre du numéro 32 de la rue qui sent le pipi. Il savait déjà qu’il passerait une nuit blanche de crainte que les autres lui dérobent. Une nuit blanche, c’était le prix à payer quand on veut frimer.

Elle adorait faire du vélo tout l’été. C’était une fille qui n’avait pas peur de montrer sa culotte .

06 / 06 / 2018

La gamine boudeuse sur la banquette en face :
– Tu ne sais pas me donner 500 euros ? Même pas 100 ?
Le bus double une hémiplégique à lunettes sur une voiturette électrique. La gamine boudeuse sur la banquette en face déballe un à un ses achats du jour. Là, maintenant, c’est au tour du casque de gamer rose de sortir de sa boîte.

La femme-dictionnaire a décidé de s’en tenir aux mots, stricto sensu. Fini les interprétations, les histoires des autres. Merde, quoi ! Ras la raie des histoires des autres. Alors, elle a acheté un vieux dictionnaire sur la brocante et s’en est remise à l’alphabet. Reprendre tout à zéro. Zéro = A.

Même après l’orage, la pisse restait la grande gagnante, l’impératrice autoproclamée des cinq sens. Les dealers et les sans hiver ont délaissé les porches en pierre de taille à la première éclaircie. Il y a bien longtemps qu’ils ont renoncé à l’odorat.

Lui, le mec aux pieds nus, il n’a toujours pas compris ce début de soirée d’il y a quelques semaines où elle lui a souhaité la bienvenue avec une paire de pantoufles bleues. Il les a regardées un peu inquiet, sans trop rien comprendre. Elle a haussé les épaules, lui a dit que, de toute façon, ils étaient bien trop vieux pour changer.