Dehors, petits fantasmes de cycliste

Y a l’automobiliste qui te colle au cul au feu rouge parce que tu lui bouffes son morceau de bitume, y a l’automobiliste qui se rabat sur toi quand il te dépasse et se replace au milieu de la route une fois sa manœuvre effectuée, il y a celui qui te dit tout gentil « Ouimais vous les cyclistes zêtes dangereux zaussi » et oublie qu’entre mon bassin et son torse, il y a un radiateur, un moteur, un tableau de bord, un volant.

Toi, là-bas, entre toi et moi, y aura juste la place pour un méga coup de pied dans ta portière gauche. Et si le feu reste quelques minutes au rouge, je me ferai un bon- gros pogo sur ton toit tôlé. Et puis, je me casserai par là-bas parce que j’ai repéré un sens unique sur la gauche, juste accessible aux cyclistes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s