L’autre jour, en attendant une moto taxi (petites suites maliennes)

La caméra sur le bord du goudron. Soleil, Calor, évidemment. Là, à gauche, au fond de l’image cinémascope, un truc aux contours indistincts qui s’avance en flottant vers la caméra. Un nuage-mouton au ras du sol. Il se rapproche. Créature ondulante encore silencieuse, comme si elle glissait vers l’objectif sur un coussin d’air chaud. Zoom. Une moto-nuage. Arrêt sur image. Terry Gillian, ou Kusturica? Ses contours sont flous, tremblotent comme un mirage au fin fond du Sahara, avec une oasis aux contours tout aussi indéfinis à l’arrière-plan. Zoom. Un nuage sur une moto, aura duveteux motorisé. Vroum-Vroum. Un mec au guidon du nuage-mouton tremblotant. Vroum-Vroum. L’engin passe devant nous. Vroum-Vroum. Des milliers de plumes qui flottent toutes autour de l’engin. 80, 90, 100 poulets forcément morts. 80, 90, 100 poulets ficelés au réservoir, au guidon, au porte-bagages. Des milliers de plumes flottent, volettent dans le vent brûlant de poussière. Dé-zoom.

DSC00735

DSC00733

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s