Jeudi 06/12/2012 14h58

Dedans, il y a Ferré. Dehors, il y a Brel. HELP !

Trois jours que mon coffret d’inédits de CAN est là, chez un libraire du Thiers à liège. Pas tout près ! Surtout en hiver et en vélo. C’était ça ou le laisser devant la porte et se le faire piquer. J’imagine la gueule du mec découvrant 5 vinyles d’une musique particulièrement…
Je me souviens de ma gueule à moi en écoutant les albums de CAN, à leur sortie. Beurk !
Je préfèrais Fun House des Stooges. Ou le premier Velvet, ou Blonde on Blonde. Un peu comme en bandes dessinées où je suis passé à côté de l’école de Marcinelle. Bon, dac, on va quand même pas comparer CAN à l’école des gros nez ! HEIN !
Je crois surtout que j’aimais pas trop la dégaine des fans du groupe allemand avec leurs cheveux longs, longs et leurs longues inspirations entre deux solos et deux pétards. Et les hochements de tête, façon autiste. Beurk ! Et leurs copines-patchouli aux cheveux-henné. BEURK.
Là, faut que je me casse. Peut-être monter jusqu’au Thier à Liège. Ca fait trois morceaux de Léo Ferré dans le bistrot. J’peux pas, jamais pu. Je préfère encore me prendre une gamelle rue Sainte-Walburge, au retour. Dehors, y a Brel qui se défoule sur les bourgeois. AU SECOURS!

P.S.
Je ne me souviens pas trop de la dégaine des fans des Gros Nez. Par contre, je me souviens des fans de Léo Ferré! BEURK.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s