Lundi, 14 octobre 2016: en attendant le Pays de Galle

Froid. Gris du sol qui se confond avec gris du ciel. Couleur goudron partout. Pas besoin d’aller dehors pour savoir qu’il fait froid, mêmes couleurs pourries que dans les feuilletons allemands. Regards sur les gens du trottoir à travers la vitre de la chambre. Gris sur gris. Suffit de voir leurs épaules arrondies avec la tête tournée vers le caniveau, ils se déplacent sur les pattes de derrière comme aspirés par la gueule d’un volcan gelé. Mais qui a coupé l’interrupteur? Lumière, please! Marre de ON/OFF!
Alors, d’accord, c’est normal. C’est NORMAL! C’est comme ça que ça se passe chaque année à la même époque, à quinze jours près. On caille, on se gèle les couilles, on pagaye dans un océan maussade. On se débat au ralenti. C’est NORMAL!

Il n’y a qu’un Marc Wilmots et ce n’est pas moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s