Dehors, en attendant que ça vienne

Une nouvelle histoire! Ça serait plus facile de parler de la petite gonze du bar  qui demande à son mec de tenir le miroir pour qu’elle se remaquille. En remerciements, elle lui tendra sa bouche du bout des lèvres. Bon, je sais que c’est une histoire pour gosses avec des robots, de la musique et tout. Ça, on l’a décidé avec X. Je lui ai même fixé un rencard lundi prochain. Comme ça, pas d’excuses!

Il y a le mec à la casquette kaki de 40 balais, poète buveur de 33 au bar, dans un autre bistrot, qui râle parce que le mec à côté de lui bosse dans le même boulot depuis 35 ans et qu’il pourrait laisser la place aux jeunes comme lui. Vu qu’il doit squatter ce même bistrot depuis 15 ans, ai fort envie de lui demander de laisser la place de « poète buveur de 33 au bar » aux jeunes! Comme d’hab, je trouve n’importe quelle excuse pour échapper à la nouvelle histoire. Pourtant, je m’y suis préparé. J’ai écouté Der Plan, Bruce Haack, Joe Meek. Ray Scott. Je suis le roi des faux culs quand il s’agit de commencer une nouvelle histoire. Faut que ça se fasse malgré moi, l’air de rien, sans que je m’y sente obligé. Faux cul!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s