Dehors, il y avait une ville

Plein de petits hommes verts, blancs, rouges. Armée mexicaine au centre ville. La fille aux yeux gris souris est restée dans sa banlieue. Rue de Campine, les chats errants se sont défoulés sur les sacs jaunes. Petit tour Livre aux trésors. Forcément, on est le premier du mois.
-réédition vinyle d’un Wreckless Eric (obligé, hein!)
-réédition vinyle du second LP de Morphine (je l’avais déjà en cd… pervers?)
-électro Afrique des années 80, Francis Bebey (merci Rattesnake Radio)
-un vinyle de Philipp Glass (merci Rattesnake Radio)
Dehors, les petits hommes blancs errants n’osent pas aborder les petits hommes verts et rouges.
Dans un bistrot, le prototype du couple adultérin profitant d’un genre jour de grève sans le regard des collègues. Ça se roule des patins tout en portant un regard inquiet sur chaque nouvel arrivant. Ils se sont installés à l’étage. Première table au-dessus des escaliers. Endroit stratégique? Pas sûr, mauvais calcul. Comme toute addiction, c’est la descente qui est terrible.
Dehors, le poète du bistrot près du fleuve n’est pas en grève. La fille aux yeux gris souris aime ça, la poésie.

petit lexique pour les non-liégeois et les non-belgicains
-lundi 01/12/2014: jour de grève générale
-hommes verts ou rouges: piquets de grève des syndicalistes cathos ou socialos
-hommes blancs: étudiants en tablier blanc, fêtant la Saint-Nicolas
-sacs poubelle jaune: non ramassés pour cause de grève générale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s