En vrac 1 (petites suites maliennes)

Que le vent chaud, ça vient envelopper toute la silhouette, ombre comprise… camisole de chaleur
Que le pays dogon avec un osthéo sous la main, ça doit être le pied
Que tantôt est un autre jour
Que lire le bouquin d’un de ses auteurs favoris (Kureishi) dans un hamac, ça le fait
Qu’on attend que ça se passe, que ça se termine sous un soleil en fusion
Qu’il faudrait écrire un essai sur la solitude délicieuse de Mango man face à 6 ou 7 man-gues réfrigérées
Qu’il quittera le bureau sous la paillote dans 4 jours pour regagner La Casa
Que Diango (prononcer Django) les a invités demain soir
Que je suis à nouveau l’enfant africain

DSC00501

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s