En août (entre la morgue d’un hôpital et la brasserie du Sauvenière)

26 août 2018

Il y a ce mec qui vient de s’offrir des hanches toutes neuves (vive DKV), qui se déplace avec un déambulateur. Ça fait deux semaines que, lorsque tu le vois foncer sur ton bureau comme un prédateur sur sa proie (version ralenti dans documentaire animalier), tu empoignes le téléphone et parle à haute voix, très haute voix, à un médecin imaginaire, d’une opération imaginaire; et puis tu rappelles un anesthésiste imaginaire, une infirmière instrumentiste imaginaire. Tu jettes un œil sur le côté. Il est toujours là. Tu appelles un réanimateur imaginaire, un chirurgien cardio-vasculaire imaginaire. Tantôt, tu as baissé la garde 2 minutes et il s’est engouffré dans cette brèche spatio-temporelle que tu lui offrais :
– Vous connaissez l’histoire de la femme qui sait faire danser ses seins ?
Celle-là, ça fait deux semaines qu’il essaye de te la placer.
Tu as feint un fou-rire silencieux (genre Satanas aphone), histoire de ne pas le vexer, tu as examiné le rôle de gardes affiché sur ta gauche, tu as empoigné le téléphone.

Il y a cette madame du personnel d’entretien à qui tu t’es adressé il n’y a pas dix minutes, et qui interpelle sa collègue :
– T’as même pas vu que je m’étais absentée !
– Tu as encore dû y aller ?
– Ben oui, c’est lui qui m’a dit d’y aller (hochement de tête dans ta direction)
– Encore ?
– Mais cette fois-ci, y en a plus !
– Il a pris un deuxième truc ? Il en restait deux ce matin.
– Ouais, il a pris les deux. Y en a plus !
Il n’y a pas dix minutes, tu lui a dit qu’il fallait qu’elle aille à la morgue, qu’une entreprise des pompes funèbres attendait qu’on leur ouvre la porte à double battants.
Dans un hôpital, il y a une morgue. En général.

18 août

– Le paki aux fleurs en plastique clignotantes se dirige droit sur la table des fort-fort vieux du home d’en face. Il tend une fleur clignotante au fort-fort vieux mâle dominant planté sur son fauteuil roulant en métal véritable. Trois fort vieilles pour trois fort vieux, le compte est bon. Le vieux mâle dominant refuse toute transaction commerciale.

– C’est un renard, dit la mère à l’enfant.de façon relativement péremptoire. L’enfant a un t-shirt gris avec un grand sigle Peace en argent qui brille, genre boule disco. L’enfant se fait à l’idée que c’est un renard.

– Un mec dans les trente ans à la voix résonnante, genre voix « premier de classe qu’on aurait bien coincé dans les toilettes », dit à la fille qui a le plus beau profil du monde entier que la vache charolaise vient de Charolles. Elle, elle s’en fout. A 400 kilomètres de Paris, il ajoute. Elle s’en fout toujours. Un nouveau-né entouré de 2 fumeurs et de 3 fumeuses. La table du spécialiste en charolaises, le père du nouveau-né enfumé. Il est à l ‘Orval, elle est au jus de pommes. Elle allaite. La voix du père porte toujours autant. Le nouveau-né tête.

– La jeune femme assise à la table des trois fort vieilles + trois fort vieux se lève et dit : – Je vais chercher les autres. Photographies argentiques de survivants de Dachau dans la tête de celui qui écrit. Il tape « méthodes suicide personnes âgées » sur Google.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s