Dehors, un chien paralysé du cul comme prophète

mercredi 18 décembre 2013

Traversée du village de Noël vite-vite, en apnée, pour échapper à la salve/valse d’odeurs (l’hiver, on échappe aux effluves âcres d’aisselles poilues ou non… ceci différenciant le village de Noël du village Gaulois).  Et hop, galerie Saint-Etienne parce que des envies d’appareil photo. Croise une très-très grosse poussette (la dernière fois que j’en ai vu une aussi grosse, y avait un gosse hydrocéphale dedans). Dans la mienne (j’veux dire la mienne pcq ce sont mes yeux qui sont tombés dessus… il est hors de question que je m’en achète une aussi grosse), il y avait un énorme chien blanc-dégueu. Et trois meufs pour pousser l’engin. Le kit « mémères » intergénérationnel (j’veux dire : la grand-mère de 70, la fille de 50, la petite fille de 25). Elles, le regard décidé, investies d’une mission divine. Et si le nouveau prophète était un gros chien blanc-dégueu paralysé du cul!

La veille, sur France 2, ils annonçaient la nouvelle loi encadrant l’euthanasie des mineurs en Belgique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s