Ben, quoi!

La (ma) génération rouge cuberdon (pour le côté pur sucre jusqu’à l’écœurement), au nom de la sacro sainte tolérance (la Sainte Lâcheté), a participé à la banalisation des comportements asociaux. Et au nom de l’humour, elle a réinventé le cynisme.
Le problème, c’est que ça fait un moment qu’elle ne me fait plus rire. A cause d’elle, il n’y avait même plus d’interdits (exception faite de la pédophilie parce que, ça, c’est vraiment pas bien!), ce qui n’était plus rigolo du tout. Maintenant, cette (ma) génération joue à la vierge effarouchée blasée, oubliant pour l’occasion qu’elle a édifié en (bonne) partie ce monde qui l’écœure aujourd’hui.

Chouette, il va y avoir de nouveau plein d’interdits… on va de nouveau bien rigoler!

Les vieux, il est peut-être temps de passer l’arme à gauche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s