Silence, on tourne!

La tête dans la brume urbaine grise. Lumière voilée par le froid tout mouillé, éclats flous des phares de bagnoles. Pas envie de ça.  Juste envie d’un café con leche. Il y a des trucs qui se passent l’air de rien devant le bistrot près du fleuve. Marie-No escalade une bordure de trottoir en vélo. Toujours cette impression que la selle est bien trop haute pour elle, qu’elle va se péter les dents sur le guidon. Un mec à cloche-pied, en équilibre, la main arqueboutée à une poubelle. Et sa meuf qui lui essuie le pied qui flotte en l’air à coup de kleenex. Le mec, il a la gueule du mec qui a mis un pied dans la merde. Dehors, pas loin du bistrot près du fleuve, tout le monde semble déjà habitué aux militaires et leurs beaux fusils d’assaut. Là-bas, derrière les deux militaires, un flic cagoulé armé avec un gilet pareballes. Dans quelques jours, tout le monde trouvera normal les flics cagoulés. Dedans, Paolo, Valérie et David, et Baloji qui chante Kin’ la Belle sur 48fm. Dehors, devant la porte du bistrot près du fleuve, le fils du Soleil se marre dans la brume électrique. Silence, on tourne!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s