Je veux être le Bukowski de l’avenue Louise

8h30, gare du Palais. Madame sncb me prévient que si je dois me rendre à Liers, c’est la merde. Caténaire sur la voie. 8h45, plein de petits hommes tout rouge et tout vert à l’entrée des Guillemins. Direction voie 3, choisir la tête du train. Pas envie d’entendre parler de saut d’index aujourd’hui. Coup d’œil dans Le Soir. Première page avec un accident d’hélicos et pseudo analyse sur la téléréalité et ses effets « pervers ». Beurk! Rien à foutre! Encore du grand journalisme sociologique. Pas envie de lire l’odeur de cadavre sous les pâles d’un hélico aujourd’hui. PSG-Chelsea… ça, c’est de l’info. Envie d’écouter le truc qu’Antoine a posté hier soir. Ai trouvé la zique pour entamer le printemps. Aloa Input, des allemands. On aime bien les allemands, Antoine et moi. Je me souviens que Vampire Week-end et Veronica Falls furent également mes hymnes il y a respectivement 3 et 4 printemps. IPOD, ON. Le saut d’index deux rangées plus loin, plus fort que des écouteurs. 10h00, Bruxelles Central. Les petits hommes rouges et verts descendent du train avec la même joie que des gosses qui vont en classe verte. Moi, photomaton. Photos d’identité pour Visa. Escalator. Les petits hommes rouges sont à la Jup 50 cl, d’autres demandent à leurs compagnons d’excursion de les attendre parce qu’ils ont déjà faim. Et que là, juste à côté du Photomaton, il y a une sandwicherie. Les petits hommes verts, eux, sont déjà dehors, sautillant au pied d’un haut parleur diffusant un succédané de Manu Tchao.

10h35: ambassade du Mali/11hoo: café place Flagey/12h30: sandwich avec ma filleule/15h00: retrait du visa contre 70 euros.

Avenue Molière vers Gare Centrale en passant par l’avenue Louise. Fait un temps à sortit les grosses bourgeoises qui laperont les vitrines à chaussures pendant que les BMW cabriolet sortent des meufs éternellement bronzées et séchées. Beurk-Beurk. Couleur « rondelle », le faciès des madames. Envie d’être vulgaire, de foutre la main aux culs, d’être le Bukowski de l’avenue Louise. Chaussures à 250 euros pour arrière train ne valant pas une ride! C’est fait, elles lapent. Beurk-Beurk-Beurk. 15h55, voie 3. Le train à destination de Zaventhem a un retard de 35 minutes pour cause de locomotive en panne. Y a longtemps que j’avais plus entendu le mot « locomotive ». Pour moi, ça fait western, train à vapeur et banquettes en bois.
Choisir la tête du train pour éviter le retour d’excursion des petits hommes verts et rouges.

Aloa Input ‎– Mars Etc. (FULL STREAM PREMIERE)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s