premiers jours d’octobre

une enfant congolaise qui se prénomme Divine Richesse / rue Saint-Laurent, Léon et sa barbe de 4, 5 jours porte des collants oranges / une collègue qui demande sèchement un acompte à un Etranger à la peau brune très-très foncée / souvenir de la Ford paternelle flambant dans la savane congolaise  / un nouveau dessin animé en chantier / des africaines avec le cul perché tout en haut de talons d’au-moins 20 cm passent devant le bistrot près du fleuve / place du marché, un mec drague avec beaucoup d’application une petite meuf rousse toute frisée / à la brasserie Sauvenière, il y a plein de jeunes gens comme il faut le dimanche aprèm / la collègue, un gros sourire déchirant ses grosses joues flasques à lunettes, ne demande pas d’acompte à un Bleu-Blanc-Belge / le mec qui drague a vraiment l’air de se faire chier, là, maintenant / il se souvient de l’odeur d’huile de moteur cramée dans la savane congolaise / à la brasserie Sauvenière, les jeunes gens bien comme il faut baisent aussi sans préservatif / le mec qui drague là, maintenant, se rend compte qu’il va devoir se la traîner pendant toute la nocturne des coteaux / envoûtant spectacle en odorama que celui mettant en scène une Ford qui se consume dans la savane congolaise / à la brasserie Sauvenière, les jeunes gens comme il faut fument une clope dans la cour pendant que leur descendance reste sagement assise dedans

Une réflexion sur “premiers jours d’octobre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s