tramadol, dafalgan codéine et chimio

2 Tramadol samedi 09h20 / mal mon dos / le papa et l’adolescente sous chimio / un urgentiste qui fume comme un turc / des ambulanciers qui parlent des kgs qu’ils ont perdus / un ambulancier qui fait du culturisme / l’urgentiste qui vient causer régime avec les ambulanciers / faut que je trouve une solution pour la fin des Robots / hamburger à LA FRITE avec Janis Joplin et les Doors / marre du culte rock seventies / faut que je trouve une solution pour la fin des Robots / go to TOCCATA /une femme et un monsieur, genre profs de français pensionnés/ la fille du bar qui dit à un client que son gsm, c’est comme un journal intime / 2 Tramadol juste avant d’avoir trop mal /  les vieux profs de français ont mal à leur Langue / le serveur beau-black regarde la tv muette au-dessus du bar / 2 jeunes femmes à côté de moi / le serveur beau-black zappe les images silencieuses / Bowie et Tom Waits à la Toc /  vraiment marre du culte rock seventies / les deux jeunes femmes parlent / l’Une et l’autre /  Une parle de sa mère 

Elle parle de sa mère, dit à l’autre qu’elle est complètement frappée. COMPLETEMENT. Tu vois, tu vois, tu vois ce que je veux dire. L’autre fait oui-oui de la tête. Elle a la voix grave d’une femme fatale de 40 ans. Elle tousse régulièrement. Demande un thé orange cannelle  + un rhum pour se faire un shoot. Vous voyez ? dit-elle au serveur beau-black. La voix d’Amanda Lear – une Amanda Lear de 40 ans alors qu’elle n’a pas encore trente ans -, la voix  commence parfois ses phrases par : quand je suis en couple. Elle ajoute : mon père ne donne jamais dans la tendresse. On dirait la voix d’une espionne dans les vieux films américains en Noir & Blanc. Sauf  qu’elle s’enroule dans une longue jupe de baba cool. Elle s’exclame avec Boys don’t cry, des Cure. J’adore, j’adore, j’adore les Cure. L’autre dit qu’elle aime aussi. L’autre enchaine avec son mec. Une la coupe : tu dois t’attendre à ce qu’il te quitte pour quelqu’un d’autre, il est comme ça, de toute façon, je suis là, hein. Faut trouver la fin des Robots. Faut vraiment la musique et les sons de Xavier sinon elle n’a pas de sens, cette histoire de Robots. Une s’emballe dans un rire autoritaire, grave, rauque, et l’autre se contente de faire oui-oui de la tête.

2 Tramadol dimanche 10h20 / mal mon dos / le papa de l’adolescente masquée : on parle des chimios / de la greffe de moelle / de la sœur compatible / du couple qui vacille / classique 21 : BEURK / deux vieilles se gavent de chips avant de sortir de l’hôpital / mal-mal au dos / les Robots ? / texte du lundi ? / fiction ? / autofiction ? / autobiographie ? / le papa encore plus triste que d’habitude / c’est quoi l’habitude ? / l’adolescente est passée d’un cancer à une leucémie tardive / Tramadol ? / Dafalgan codéine ? / ok, 2 Dafalgan codéine / classique 21 : BEURK – BEURK – BEURK / Lemmy / Bowie / Georges Martin / indigestion de SEVENTIES / les toilettes, c’est par là / les urgences, c’est par là / la radio, c’est par là / la revalidation, c’est au quatrième / l’ado masquée et son papa sortent / il faut d’abord payer l’acompte / il faut prendre rendez-vous lundi / il faut attendre encore un peu pour les 2 Tramadol / 2 Dafalgan codéine ? / yoga dans le fond du bureau / étirements / les Robots de Xavier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s