Dehors, Lou Reed s’est cassé. Dedans, rien à voir avec la nostalgie!

Il y a quelques semaines, les facebouquetins célébraient l’anniversaire de la disparition (le mot est faible!) de Leo Ferré. Déferlante d’hommages rendus au barde chevrotant, racontant un monde qui n’a jamais été le sien (il le jure sur la tête de ses enfants, c’est peu dire!), ce vomisseur de mots violonnés étrangers à son vocabulaire à lui. S’est marré dans une mauvaise foi absolue en repérant certains fans qu’il n’avait jamais sus encaisser et dont il ignorait l’amour pervers pour le vieux bégayeur, s’exclamant: « M’étonne pas qu’il aime Ferré, çui-là! ». A du admettre également (chez lui, la mauvaise foi n’est qu’un prétexte à) que certains adorateurs du marchand de mots faisandés étaient vraiment des chouettes, qu’ils n’avaient pas à payer pour les autres.

Quand on a annoncé que Lou Reed s’était cassé, il a fait comme beaucoup d’autres, a posté 2 ou 3 titres du défunt + 2 ou 3 covers (Sweet Jeanne). Il s’est étonné que l’adolescence de certains resurgissent à travers les 2 ou 3 accords de la voix de canard (pour reprendre l’image d’un camarade impie). S’est exclamé quand il a vu que certains notables (il avait toujours détesté les notables… point commun avec le vieux barde chevrotant aux mots violonnés et faisandés…  il détestait cette remarque ) se joignaient à la cohorte de nostalgiques. Il en est vite arrivé à la conclusion ultime qu’il était le seul dépositaire du compositeur aux 2 ou 3 accords.
La mauvais foi chez lui n’étant qu’un épiphénomène (il vient vite à bout de ses propres duperies… on peut lui reconnaître ça!), il a du admettre en toute humilité la part importante du Velvet dans son puzzle intime. Que Vicious restait pour lui l’archétype du morceau rock, que Heroin ne serait pas l’alibi d’une soirée nostalgique.
Hier, en début de soirée, il a téléphoné à l’amoureuse, lui annonça la mort de Lou.
Elle: C’est qui? Il hésita. Il n’allait quand même pas lui expliquer la part importante de Velvet en lui. N’a trouvé comme réponse que: Tu te rends compte, il n’avait que 13 ans de plus que moi! Elle: Mais, mon amour, t’as pas pris toutes les saloperies qu’il a ingurgitées!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s